Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Balle / dans ton camp Balle dans ton camp, un blog explorant les multiples facettes de l'actualité.

Balle vroum vroum

BDTC

balle

Ah mon dieu, le mondial de l’automobile, moment de gloire pour l’Humanité qui, non comblée des moyens trouver pour se mener à sa perte, célèbre les inventions les plus efficaces de dégueulasser là où elle vit. Ne soyons pas de mauvaise foi, d’autres façons géniales de tout salir ont été créées ; mais, en soi, le problème, ça ne serait pas nous, ça serait la Terre, pas assez réceptive et adaptée à notre progrès. N’empêche qu’elle fera peut être un effort, cette garce, si on se met à l’électricité ? Cette fois, la solution est trouvée. Le marché mondial de l’automobile n’a qu’à bien se tenir ; le pétrole, l’énergie de référence, serait malmené, voire menacé. Bon, ça, c’est un autre débat, l’or noir a encore de beaux jours devant lui et c’est pas pour nous déplaire. Mais, car cette fois, c’est le « Mais » de l’année (en tout cas c’est ce qu’il faut croire), il y a l’électrique. Oh notre cher Nikola Tesla et feu Thomas Edison doivent être fiers d’en haut, cette fois, c’est la bonne, pour de bon, en 2016, on se met à l’électrique (et au nucléaire par la même occasion, c’est pas 4 éoliennes et 3 barrages qui vont alimenter le parc automobile français).

 

Industries et lobbys concurrents -entendre pétrole et électricité- se renvoient la balle, et nous, abreuvés d’études, d’opinions, d’éditos, sommes, face à ce dilemme, un peu démuni. Est-ce que je préfère brancher ma voiture à la prise électrique de mon garage ou est-ce que l’essence à un charme tel que je ne peux me passer de mon rendez-vous hebdomadaire chez le pompiste ? Déjà, il faut parler d’économie. Rouler à l’essence, ça coûte cher, même si daesh à la grâce de proposer un produit peu coûteux, ça reste problématique. Et puis, commercer avec des entités terroristes, c’est moyen quand même (à part quand on est une entreprise et qu’on doit être compétitif). C’est mieux d’échanger avec une dictature et de décerner des médailles de la Légion d’honneur à de riches princes, au niveau de la conscience, on se sentira mieux malgré tout, et on pourra dénicher des opportunités pétrolières en or. Certes, mais ça reste cher. Alors que faire ? On serait tenté de dire que l’électricité c’est mieux. Mais l’électricité, c’est encombrant. Les bornes, ça courent pas les rues, pas encore tout du moins. Et puis, tous les 200 km devoir se brancher pour une longue recharge (30 minutes au mieux), c’est un concept (à part si on se balade avec un groupe électrogène dans son véhicule, auquel cas …) Bref, le temps c’est de l’argent, l’argent c’est du temps, on va pas s’amuser à réaliser des estimations pompeuses.

 

Bon, maintenant, l’électrique, c’est écologique. Et alors ça, c’est ce qui détermine la décision. Enfin, je veux dire que là, on a notre raison ultime : oui, nous allons sauver la planète. Avec des voitures électriques. Pourquoi pas, pourquoi pas. Après, il faudra juste penser à fermer le robinet et éteindre la lumière en sortant des pièces, et puis c’est bon, on lui refait la balle, à la Terre. D’un autre côté, le pétrole, c’est sale. Pas faux. Pas sur que le nucléaire et les batteries soient propre non plus, mais bon, on omettra ça quand il s’agira de communiquer sur l’auto électrique. Le pétrole, y en a de moins en moins. Pas faux non plus. Sauf que ça fait 60 ans qu’on nous a déclaré qu’un moment y en aurait plus, et on découvre de nouveaux gisements et de nouvelles manières d’en chercher. Et puis au fond, on pourra toujours le remplacer pour garder nos bons vieux moteurs thermiques, qui sont, il faut le dire, efficace malgré leur côté quelque peu malpropre.

 

Salon de l’automobile donc, où l’on va certainement profiter d’actions de communication lumineuses sur la manière donc l’électrique est l’avenir et le pétrole le passé. Mais y-a-t-il vraiment un espoir d'énergies propres ? Est-ce qu'on cherche pas juste à nous vendre une bonne conscience ? Ne sommes-nous pas condamnés à l'efficacité thermique ? La balle est dans votre camp !

Commentaires