Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Balle / dans ton camp Balle dans ton camp, un blog explorant les multiples facettes de l'actualité.

Balle d'opéra

Balle dans ton camp

balle

Je vous entends d’ici soupirer en vous demandant de quoi est-ce qu’on vient encore vous parler ? L’opéra, ce hobby de vieilles personnes qui n’ont rien d’autre à faire de leur soirée ? Et bien oui ! Sauf que détrompez-vous, l’opéra n’est pas forcément ce que l’on croit.

Inspiré du théâtre antique grec, ce spectacle vivant a fait le bonheur de toute l’Europe occidentale dès le XIII° siècle, attirant des spectateurs aussi charmés par l’histoire narrée sur scène que par les performances vocales des comédiens. Dès ses débuts, l’opéra trouve son public parmi les élites de la société, transformant un loisir en une véritable démonstration sociale. On s’y rend à plusieurs, paré de ses plus beaux bijoux et accoutré comme lors d’un prestigieux gala. Le but n’est pas de voir, c’est d’être vu.

De nos jours, cette représentation de soi autour de l’opéra a quelque peu changée. Tout d’abord car il est devenu un loisir beaucoup moins pratiqué, malgré la présence de lieux dédiés à cette activité dans la majorité des villes de France, et un peu partout en Europe, notamment en Italie. Deuxièmement, car l’opéra s’est ouvert à d’autres publics que celui des élites sociales. Aujourd'hui, n’importe qui peut se rendre à un spectacle et en comprendre les références. Bien sûr, le prix des places n’est toujours pas donné selon où vous souhaitez être dans la salle ; mais de nombreuses initiatives sont mises en place afin d’attirer un public nouveau pour redonner de la dynamique au genre. Au final, vous pouvez assister à une représentation pour le prix d’une place de cinéma. Et si vous souhaitez y accéder de chez vous, tranquillement emmitouflé dans votre plaid, il reste toujours les DVD enregistrés qu’on peut trouver facilement dans tous les magasins culturels.

Au final, ce n’est pas si compliqué que ça d’aller à l’opéra ! Alors, vous laisserez-vous tenter par Carmen, Le mariage de Figaro ou Don Juan ? La balle est dans votre camp !

Commentaires