Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Balle / dans ton camp Balle dans ton camp, un blog explorant les multiples facettes de l'actualité.

Balle à coucher

Balle dans ton camp

balle

Toc Toc Toc. « Monsieur le petit déjeuner est servi ? » Oh mais non non voilà qu’elle va me foutre la balle en rogne dès ce matin cette damnée châtelaine qui m’a accueilli dans son château style vieux siècles et décoration Marie-Antoinette : tapisserie aux motifs inconnus, parquets glissants et peau de bête au sol. Ok c’est sympa. Ok c’est joli. Mais qu’est ce qu’elle vient foutre à la porte de ma chambre tout les matins et tous les soirs à base de « ça vaaaaaaaaaaa? ». Alors oui oui, sur la plaquette y avait bien écrit : Petit déjeuner et diner compris. Mais en même temps vu le prix que je paye. Par contre ce que je n’ai pas payé ou je n’en ai pas le souvenir, c’est d’avoir le droit tous les matins à sa visite prématurée -Madame aime finir son service matinal à 8h30- et à sa tête de déterré dans son pyjama directement importé du musée des tissus antiques. 


balleDans l’hôtel, c’est le téléphone qui sonne qui me sort du lit. Ou les sales gosses de la chambre d’à côté qui joue à la balle depuis hier soir ( je ne sais pas vraiment ce qu’ils ont fait d’autre, mais c’était bruyant). Ou la femme de ménage qui passe avec son chariot multifonctions (aspirateur, machine à laver, café, vacarme…) Bref, réveil artificiel, dans une chambre type-maison de retraite, en plus stérile : tapisserie beige, moquette bordeaux, bureaux peints en vert… du grand n’importe quoi : si j’avais oublié que c’était moi qui avais choisi l’hôtel, je dirais que celui qui m’a foutu là est un vrai enfoiré.

 

Alors j’hésite toujours : foutre la main à la poche, payer je ne sais combien de balle(s) ma chambre Louis XV, ou bien choisir de conserver précieusement mes finances et me restaurer dans la monotone chambre : la balle est dans votre camp ?

Commentaires