Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Balle / dans ton camp Balle dans ton camp, un blog explorant les multiples facettes de l'actualité.

A balle de sécurité: Etat d'urgence

Balle dans ton camp

Alors que Manuel Carafate Valls a déclaré sa candidature d’un discours à balle splendide dans une salle de mariage (Wouaw), dans la foulée il a démissionné : logique, rare sont ceux qui court à la présidentielle tout en restant premier ministre (dédicace à Jospin et son courage à toute épreuve, surtout après la déroute du PS face au FN. A ce propos ! :  Démocratie participative Or, la loi française prévoit que l’État d’urgence se termine 15 jours après le changement de chef de gouvernement. Pour la cinquième fois, l’État d’urgence va être débattu à l’assemblée nationale pour savoir s’il faut le prolonger ou non. Une occasion pour se poser la question de savoir sa pertinence.
 


Au niveau du droit, plusieurs conséquences. Un élargissement des compétences de l’administration pour juger et enquêter, avec de claires saillies de l’administratif dans le monde judiciaire (le préfet par exemple peut décider de faire des perquisitions, sans forcément passer par les procédures judiciaires classiques). La loi sur le renseignement a accru les possibilités en terme d’acquisition et d’utilisation de l’information. Pour synthétiser parce que je n’ai pas le temps, on augmente le pouvoir de l’État.
 


La disparition des gardes fous donc de la démocratie, Montesquieu, père de la division des pouvoirs doit être en train de se retourner dans sa tombe. En effet, n’est-ce pas les premiers pas vers un État totalitaire ? Certes, on n’atteindra certainement jamais ce stade, mais il y a bien lieu de s’inquiéter quant au maintien de nos libertés. Ainsi en revient t’on à cette question du rapport entre la liberté et la sécurité. Des affaires louches ont déjà eu lieu. Le flou des raisons pour lesquelles il est possible d’utiliser les nouveaux outils offerts par l’État d’urgence et la loi sur le renseignement créée un véritable instrument de pouvoir et de pression sur les individus. Ainsi, au moment de la Cop21, des activistes et militants de la cause écologiste auraient été perquisitionnés : bonne manière de faire de la pression sur eux.

 

balle


 


Et vous alors, qu’est-ce que vous en pensez ? La balle est dans votre camp !

Commentaires

Balle 14/12/2016 11:24

C'est honteux, vive l'anarchisme!