Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Balle / dans ton camp Balle dans ton camp, un blog explorant les multiples facettes de l'actualité.

Balle éducative

BDTC

balle

Alors que les feuilles vont commencer à tomber dans les cours de récré, nous allons aujourd’hui aborder un sujet controversé qui est celui des différents modes de pédagogie pour l’enfant.

Depuis quelques années, on constate une hausse de scolarisation dans des établissements pratiquant une pédagogie alternative. Si ce terme peut vous être inconnu, vous avez sûrement déjà entendu parler des méthodes Freinet, Montessori ou Steiner qui y sont associées.

Les particularités de ce mode d’enseignement sont de s’adapter aux capacités de chaque enfant et de susciter leur intérêt et leur curiosité à travers différentes activités. Il n’y a pas de système de notation comme on le voit dans le modèle d’enseignement traditionnel, pas non plus de devoirs à faire à la maison. Les enseignements proposés sont beaucoup d’activités manuelles et artistiques comme la cuisine, le théâtre, le ménage ou encore le chant.

Il faut toutefois savoir que l’Education Nationale refuse aujourd’hui de valider une telle pédagogie. Ce type d’établissements doit donc se développer en marge du système public. Ceci induit des tarifs de scolarisation élevés, et donc un accès plus favorable aux familles des classes moyennes et supérieures.

Rappelons brièvement que le modèle plus traditionnel d’éducation est basé sur la notion d’instruction et non de distraction. Chaque élève est en capacité d’apprendre et de réussir et il n’y a donc pas de distinction faite entre chacun. Ce système fonctionne également sur un système de notation qui incite les enfants à persévérer dans l’apprentissage des leçons afin de progresser.

C’est ici que le débat commence. Certains voient dans les enseignements de pédagogies alternatives un modèle pour l’école de demain, avec des enfants plus épanouis et des résultats en hausse. L’absence de notation serait alors synonyme d’absence de tensions et de compétition. L’apprentissage de deux langues vivantes dès le cours préparatoire permettrait d’ouvrir les élèves sur le monde et d’éveiller leur curiosité. Tous ces points favoriseraient donc l’accroissement de l’estime de soi des élèves.

D’autres considèrent qu’à l’inverse, l’organisation des enseignements de façon claire et identique pour tous les élèves leur permettrait d’avoir des repères et de traiter tout le monde à égalité. Ceci conditionnerait un meilleur apprentissage ainsi que l’acquisition de règles de savoir vivre et être en société.

Et vous, quel est votre avis sur la question ? On vous rappelle que… la balle est dans votre camp!

Balle éducative

Commentaires