Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Balle / dans ton camp Balle dans ton camp, un blog explorant les multiples facettes de l'actualité.

Balle de bonnes manières

Balle dans ton camp

balle

L’art de la table est tellement présent dans notre patrimoine culturel, qu’on en oublierait presque les bonnes manières. Je ne prétends pas refaire votre éducation à base des codes de la bourgeoisie classique, mais simplement vous donner quelques astuces pour un dîner d’apparat réussi.

Commandement n°1 : la liste d’invités tu méditeras

Sélectionner des invités qui vous permettent de rendre la conversation intéressante, et de rebondir si un sujet délicat est abordé. A ce propos, ma mère m’a toujours dit d’éviter quatre sujets à table : argent, politique, religion et sexe. A bon entendeur !

Commandement n°2 : en bonne et due forme ton invitation tu feras

Inviter par téléphone ou de vive voix. Accepter ou refuser une invitation se fait de la même manière (argument nécessaire en cas de refus). Ne jamais oublier les conjoints (sauf dans un cadre professionnel). Eviter d’inviter quelqu’un devant une personne qui ne l’est pas. Invitations de dernière minute à proscrire. NB : Penser à renvoyer la balle à votre hôte à l’occasion.

Commandement n°3 : ton menu tu prépareras

Vos convives s’attendent à une cuisine de qualité. A vos fourneaux ! Rester simple. Choisir un menu équilibré. Ne pas se risquer à la préparation de fruits de mer, poisson ou viande cru, abats, ou plats trop épicés. Se renseigner sur les allergies et régimes. Préparer la veille pour éviter une contre soirée dans la cuisine.

Commandement n°4 : les vins au préalable tu sélectionneras

Notre web sommelier Lulustucru commence ses conseils avisés par le choix des verres : attention aux odeurs de lessive ou de poussière. Pour l’association des mets et vins, servir des rouges légers avec les viandes rôties et volailles, des vins structurés pour les gibiers et plats relevés, des blancs liquoreux avec du foie gras, des fromages à pâte persillée et des desserts, et enfin du blanc sec avec les poissons et crustacés. Garder le rosé pour les repas d’été ou entre copains. Et ouvrir les bouteilles 2h avant de les servir.

Commandement n°5 : la table tu dresseras

L’art de la table comprend la couleur de la nappe et des serviettes (privilégier le tissu). Dans un souci de logistique, tout doit être prêt le jour J (assiettes, plats, plateaux, saladiers). Sur table, les fourchettes doivent avoir les dents tournées vers le bas, et la cuillère la face bombée vers le haut. Pour le pain, coupé au dernier moment, deux options : une corbeille ou des petites assiettes individuelles posées à gauche de l’assiette.

Commandement n°6 : ton plan de table tu prépareras

Penser au placement avant l’arrivée des invités. Il est vivement conseillé d’alterner homme et femme, de ne pas mettre deux timides côte à côte, de réserver aux hommes les sièges d’appoint, et de se réserver le siège le moins confortable. Les conventions veulent que la maîtresse et le maître de maison se placent au centre de la table. Les personnes à leur droite ont des places privilégiées par rapport à ceux de gauche. Néanmoins, s’il s’agit d’un dîner entre copains, rien ne nous oblige à un tel placement, surtout s’il a pour but de faciliter la rencontre de deux personnes ;)

Commandement n°7 : tes invités tu accueilleras

Accueillir chaleureusement chaque invité, et le débarrasser de son manteau et autres. Si un convive apporte des fleurs, les mettre dans un vase. Si c’est une bouteille de vin, la servir à l’apéritif. Si ce sont des chocolats, les proposer avec le café. Penser à présenter les invités qui ne se connaissent pas, en précisant leur activité professionnelle et votre éventuel lien familial pour éviter les gaffes.

Commandement n°8 : un service impeccable tu feras

Règle d’or : toujours faire deux services. Eviter les dessous de plat, et ne jamais poser soupière ou saladier sur table, mais utiliser des assiettes de service. Ne jamais refuser un plat. Attention à changer les assiettes sans les empiler. Et si vous n’étiez pas encore convaincus de l’archaïsme de ces codes : une femme ne se sert jamais du vin toute seule, on considère qu’ouvrir la bouteille est le rôle d’un homme. Le verre des invités ne doit jamais être vide, ni complètement rempli car le vin se déguste.

Commandement n°9 : à table, convenablement tu te tiendras

Retour aux basiques : ne pas poser les coudes sur la table, ne jamais passer le bras devant le voisin, ne pas laisser d’objet sur la table, poser la serviette sur ses genoux, ne pas parler la bouche pleine, porter ses couverts à sa bouche et non l’inverse, ne toucher que le pain avec les mains, ne pas saler avant d’avoir goûté, ne pas saucer, ne pas commencer à boire avant de manger, tenir le verre par le dessous, ne pas se servir de tous les fromages, attraper la tasse à café de la main droite et la soucoupe de la gauche, s’excuser pour aller aux toilettes, ne pas rire trop fort et… ZZZzzzzZZZZzzzz

Commandement n°10 : le café tu serviras

Il est servi par la maîtresse de maison, au salon de préférence. Avec liqueurs et rafraichissements.

Le temps de préparation et celui passé à table font des dîners un art de vivre à la française. Que vous en soyez l’hôte, ou que vous vous retrouviez malencontreusement dans un dîner mondain, vous rencontrerez forcément un jour un puriste des bonnes manières. Car mêmes si elles évoluent en conservant raffinement et créativité, comme en témoignent les apéritifs dinatoires par exemple, elles restent présentes à une certaine échelle de la société. N’êtes vous pas d’accords avec moi ? J’attends vos tirs, la balle est dans votre camp !

Balle de bonnes manières

Commentaires